Category Archives: Uncategorized

Le Terroircamp Partenaire du foodcamp dédié aux circuits courts le 3 mars 2012

En attendant la réédition du Terroircamp à Toulouse, le terroircamp montre le bout de son nez au salon de l’agriculture où il est partenaire du premier foodcamp dans l’enceinte du salon. Il y a 50 places uniquement ! Les inscriptions … Continue reading

Posted in Uncategorized | Comments Off on Le Terroircamp Partenaire du foodcamp dédié aux circuits courts le 3 mars 2012

Dossier sur les circuits courts par l’Agreste

Pour démarrer 2012, voici une étude sur les circuits courts réalisé par l’AGRESTE (service de la statistique du ministère de l’agriculture) accessible en téléchargement : pdf_primeur275 “En 2010, 21 % des exploitants vendent en circuit court. Les producteurs de légumes ou de … Continue reading

Posted in Uncategorized | Comments Off on Dossier sur les circuits courts par l’Agreste

Terroircamp

Terroircamp, un groupe sur Flickr. Photos du Terroircamp à Toulouse

Posted in Uncategorized | Comments Off on Terroircamp

Le terroir et l’économie

Un extrait du film “Le temps des grâces” qui fait un lien entre le terroir, ce terme principalement positionné sur un plan culturel, et la balance commerciale de la France. Prendre quelques notes ! http://youtu.be/0Ck8cwWBT5I

Posted in Uncategorized | Comments Off on Le terroir et l’économie

Terroir, Territoire et Innovation

En associant le terroir à l’innovation, nous pouvons non seulement désenclaver le  terroir de son acception rustique mais aussi permettre à l’innovation de reprendre pied sur le sol et retrouver du sens. Stéphane Vincent, fondateur de la 27ème région, laboratoire … Continue reading

Posted in Uncategorized | Comments Off on Terroir, Territoire et Innovation

Définir le terroir ? L’apport d’Alain Rey

Définir le terroir… difficile ! Alain Rey apporte un regard intéressant sur la question en se penchant sur l’étymologie du terme :   Alain Rey (1/4): «terroir» par Mediapart

Posted in Uncategorized | Comments Off on Définir le terroir ? L’apport d’Alain Rey